/
/
/
Comment le chien ressent-il les émotions ?

Comment le chien ressent-il les émotions ?

Au départ, de nombreux scientifiques et même des propriétaires de chiens, ont réduit à sa plus simple expression la relation entre l'homme et le chien, en décrétant qu'il était dénué de sentiments et d'émotions. Anthropomorphisme ou non, l'idée que les chiens ressentent des émotions, en particulier l'amour, est encore discutée. Bien que les vieilles écoles de la pensée réfutent l'idée que le chien puisse être doté de sentiments comme l'humain, certains chercheurs estiment aujourd'hui que le sujet mérite plus d'attention. Certaines races sont moins sociables que d'autres et il est nécessaire de bien choisir la race qui sera le plus adaptée à votre mode de vie.

Plus semblable à l'homme qu'il n'y paraît !

Tous les mammifères, y compris les chiens, ont un « centre du plaisir » dans leur cerveau qui est stimulé par la dopamine, la substance chimique qui régule les sentiments de bonheur. Par exemple, quand un chien joue à chercher quelque chose, la dopamine est libérée dans son « centre du plaisir » et le chien est «heureux». Depuis que la science a démontré que le fonctionnement de notre cerveau est semblable, peut-on supposer que les chiens et les humains partagent des caractéristiques similaires au niveau émotionnel?

Selon Fred Metzger*, vétérinaire, diplomate de l’American Board of Veterinary Practitioners, le fait de pouvoir dire que «les chiens n'ont probablement pas la possibilité de ressentir de l'amour de la même manière que les humains » n’est qu’un problème d'interprétation de l’amour. Pourquoi serions-nous les seuls détenteurs de la définition des sentiments ou du bonheur ? Avec sa perception du temps différente de la nôtre, pourquoi le chien ne pourrait-il pas ressentir ce que nous appelons des sentiments ? Notre relation homme-chien consiste en des émotions réciproques. Cela explique que, plus nous leur donnons d'attention, de liberté, de friandises, plus ils nous donnent l'impression que l'on est important… Et au final plus nous sentons qu'ils nous "aiment" et plus nous leurs apportons de choses positives. Mais est-ce là tout le rapport qui est établi entre notre relation ?

L'amour, ça s'entretient !

Metzger a théorisé que l'«amour» des chiens nous sera rendu au centuple, tant que nous continuons à récompenser leurs astuces et leurs espiègleries par des friandises ou simplement (et peut-être de manière plus importante) par notre attention. Le chien serait-il beaucoup moins difficile que nous dans sa recherche du bonheur? Lui offrir de notre temps ou lui porter de l'attention peut le satisfaire. Il est prêt à mettre en place une multitude de stratagèmes et une patience hors du commun pour obtenir ce qu'il désire.Si notre chien va vivre dans la maison de notre voisin et que ce voisin donne à « notre » chien autant que nous lui avons donné et dans les mêmes formes de motivation, il n'y aucune raison pour que notre ex-chien ne s'adapte pas très facilement à sa nouvelle vie et ne devienne aussi fidèle à notre voisin qu'il ne l'avait été avec nous. Pourtant, sa loyauté est inconditionnelle tout comme celle entre un parent et enfant. "Du point de vue comportemental, il est logique que les animaux éprouvent des émotions …, des animaux sociaux doivent être capable de lire les autres animaux dans leur société et doivent être capable de maintenir des liens sociaux." cite Jane Goodall.

Dr Vet

Retrouvez nos services