/
/
/
Eternuements chez le chien

Eternuements chez le chien

Mécanisme de l'éternuement

Il est en fait assez simple : la stimulation des cils et des petits poils situés dans le nez informe le cerveau de la nécessité qu'il y a à mettre en route ce réflexe.

  • L'éternuement commence par une large inspiration. Un temps de latence plus ou moins long (jusqu''à plusieurs secondes), permet de rassembler toute l'énergie pour l''effort d''éternuement.
  • Lors de celui-ci, l'air va être violemment expulsé par le nez, grâce à l'action conjuguée du diaphragme, des muscles abdominaux et des muscles expiratoires accessoires. La bouche reste fermée pour que l'air passe par le nez. L'air sort à une vitesse supérieure à 100 Km/h.
  • Dans le même temps la muqueuse nasale sécrète de grandes quantités de mucus qui vont littéralement noyer le nez et aider à l'expulsion du corps étranger qui est responsable de l''éternuement.
  • Les crises d'éternuement peuvent se répéter de façon rapprochée, tant qu''il n''a pas été procédé à un vigoureux mouchage qui, la plupart du temps, met fin à la crise.

Pourquoi mon chien éternue-t-il? Les causes

  • Les poussières ou produits contenant des poudres ou de fines particules. C'est l'éternuement ponctuel que l'on peut avoir un jour ou l'autre. On se mouche, et c'est fini.
  • Les pollens provoquent le même résultat, mais le mécanisme n'est pas le même : c'est celui de la rhinite allergique.
  • La rhinite infectieuse.
  • Le corps étranger dans le nez.

Dr Vet

Retrouvez nos services