/
/
/
Lipidose hépatique du chat

Lipidose hépatique du chat

Qu'est ce que la lipidose hépatique chez le chat?

La lipidose hépatique féline est un syndrome bien connu caractérisée par une accumulation intracellulaire de lipides dans le foie qui empêche le bon fonctionnement du foie.

Dans une étude rétrospective américaine, la lipidose hépatique était la forme la plus courante de maladie du foie diagnostiquée chez les chats et représentait 50% des les cas.

La cause est une utilisation massive des graisses. Cela se passe le plus souvent chez un chat précédemment obèse qui est soudainement mis à la diète et a donc besoin de mobiliser ses graisses pour avoir de l'énergie. Cela est le plus souvent du à une anorexie liée à une autre maladie. C'est pour cela que votre vétérinaire réalimente votre chat si une maladie dure un peu trop, surtout si votre chat est très gras.
Cette compréhension a souligné l'importance de maintenir l'apport alimentaire chez les chats qui deviennent hyporexic / anorexique pour une raison quelconque pour des périodes d'une durée maximale de quelques jours.

Caractéristiques cliniques de la lipidose hépatique féline

Il n'y a pas de race, de sexe, d'âge ou d'autre spécificité qui entraîne un risque de développer une lipidose hépatique.

La seule chose très claire est que les chats obèses ou en surpoids qui subissent une période d'anorexie et une perte de poids sont à risque.
 
Une anorexie, souvent de plusieurs semaines, est le principal motif de consultation. Les propriétaires attentifs peuvent rapporter une jaunisse. D'autres signes rapportés sont des vomissements, une faiblesse, une perte de poids, et de la diarrhée.

Signes cliniques de la lipidose hépatique chez le chat

L'examen physique révèle souvent une déshydratation, une cachexie, une jaunisse et une hépatomégalie. Des maladies concomitantes ont été reconnus dans la grande majorité des cas lipidose et incluent maladie intestinale inflammatoire (MICI), maladie inflammatoire du foie et cholécystite, pancréatite, péritonite septique, etc.

Les résultats de laboratoire


Les résultats de laboratoire les plus constants sont des augmentations de la bilirubine sérique et des activités sériques de la phosphatase alcaline (PAL), de l'alanine aminotransférase (ALAT) et l'aspartate aminotransférase (AST).

Les résultats d'imagerie


L'hépatomégalie est une constatation fréquente. Une échographie doit être réalisée. Elle permettra d'évaluer les maladies concomitantes.

Le diagnostic doit être étayé par cytoponction.

Traitement de la lipidose hépatique féline

Si des anomalies de la coagulation sont présentes, il faut les corriger avec de la vitamine.

La thérapie liquidienne est très importante et doit s'accompagner d'une surveillance régulière des électrolytes sériques, en particulier les concentrations de potassium et de phosphate.

Le soutien nutritionnel est la pierre angulaire de la réussite du traitement de lipidose hépatique. La plupart des études suggèrent que les taux de récupération de 90-95% peut être attendu si l'alimentation entérale est initiée le plus tôt possible au cours de la maladie et soutenue jusqu'à la reprise de l'alimentation volontaire.

Les chats ayant une récupération réussie montrent une diminution progressive de l'activité des enzymes hépatiques et des concentrations de bilirubine. Surtout leur état général s'améliore et ils remangent vite !

Dr Vet

Retrouvez nos services