sickCOVID19 : Animoscope répond à vos questions. Suivez notre LIVE
Animoscope
/
/
Les ronflements chez le chien

Les ronflements chez le chien

Pourquoi mon chien ronfle-t-il ?

Un chien ronfle dès lors que l’air ne circule pas correctement sur son chemin entre les narines et l’entrée de la trachée, située juste derrière le larynx. L’air peut avoir du mal à circuler en raison de la présence d’un obstacle, mais aussi si le diamètre des voies respiratoires est diminué. La popularité des races de chiens brachycéphales (crâne court et large, nez aplati), comme le Bouledogue Anglais ou le Bouledogue Français, le Boxer, le Carlin, le Pékinois ou le Lhassa apso par exemple, fait que vous êtes de plus en plus nombreux à consulter votre vétérinaire en raison de ronflements. Votre chien brachycéphale peut donc ronfler à cause de son type morphologique : il peut souffrir du syndrome que l’on appelle le syndrome obstructif des races brachycéphales (SORB). Ce syndrome est provoqué par une ou plusieurs de ces caractéristiques : un rétrécissement de l’entrée des narines, une langue de taille augmentée, des amygdales de taille augmentée, un diamètre de l’entrée du larynx diminuée par un voile du palais trop long ou encore une diminution du diamètre de la trachée comme on le rencontre fréquemment chez le Bouledogue Anglais.

Il existe toutefois d’autres causes de ronflement : il peut s’agir de la présence d’un corps étranger comme un fragment végétal (un épillet souvent), de la présence de secrétions épaisses et abondantes provoquées par un phénomène infectieux (rhinite, allergie…), du développement d’un polype nasal (excroissance anormale de la muqueuse nasale qui obstrue partiellement les voies respiratoires), ou bien de la présence d’une tumeur qui compromet l’acheminement correct de l’air.

Comment réagir si mon chien se met à ronfler ?

Si votre chien ronfle uniquement quand il dort et seulement dans certaines positions en particulier, le ronflement n’a probablement pas de valeur pathologique. En revanche, si votre chien présente en plus du ronflement des difficultés à respirer, qu’il supporte mal les efforts physiques, qu’il respire la gueule ouverte voire qu’il est abattu, le ronflement devient un signe d’appel. En effet, les difficultés respiratoires, l’abattement, la respiration gueule ouverte et l’intolérances à l’effort associés à des ronflements sont des signes d’appel majeurs qui doivent motiver une consultation vétérinaire pour envisager un traitement car le passage de l’air est tellement compromis que le chien ne parvient plus à assimiler suffisamment d’oxygène. Le pronostic vital peut être rapidement engagée en raison de la très faible tolérance de l’organisme au manque récurrent ou prolongé d’oxygène. Dans un certain nombre de cas (pas si rares), votre chien va aussi avoir des problèmes digestifs associés, à force de forcer beaucoup pour respirer, la dépression créée va entraîner des reflux, des régurgitations voir des vomissements.

Que faire pour réduire les ronflements de mon chien ?

Dans le cas d’un syndrome obstructif des races brachycéphales, il est recommandé de limiter les sources de stress, l’exposition à la chaleur ainsi que le surpoids, d’utiliser un harnais pour les promenades, de fractionner les repas et de les donner dans des gamelles surélevées. Une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire lors d’une atteinte ayant un impact sur la qualité de vie (incapacité à courir trop longtemps, difficultés respiratoires accentuées en période de forte chaleur). Si le ronflement n’est pas d’origine anatomique, il sera donc indiqué de traiter l’infection sous-jacente s’il y a lieu, de retirer le corps étranger ou le polype. Dans le cas d’une atteinte tumorale, la prise en charge sera étroitement dépendante de la nature du cancer.

Quel tarif prévoir pour une chirurgie du syndrome brachycéphale ?

D’un point de vue budgétaire, lors de syndrome brachycéphale, la chirurgie nécessite souvent un bon diagnostic préopératoire avec un examen par le chirurgien (40-80€), des radiographies du thorax (60-140€), et parfois même une endoscopie digestive (ajouter 350 à 550 € à ce bilan préopératoire). Les tarifs de la chirurgie et de l’hospitalisation varient selon la sévérité de l’atteinte, l’expérience du chirurgien, la technique utilisée (laser ou pas), et l’intensité des soins post-opératoires. Il faut prévoir un budget global entre 1000 et 1500 €.

Dr Vet

Analyser les symptômes de votre animal

Je commence