Poids Male

3 à 7 kilos

Résumé du Donskoy

Le Donskoy, également appelé Don Sphynx est un chat « nu » originaire de Russie.

Cette formidable créature a un grand besoin de contact humain, c'est un chat très attaché à son maitre.

Sensible aux températures extrêmes, le Donskoy ne doit pas être exposé au soleil et doit être gardé à l'intérieur par temps froid. Tout comme l'humain, sa peau transpire. Il est recommandé de lui donner un bain d'eau tiède régulièrement.

photo par ooznu

Caractère

Le Donskoy est un compagnon très attaché à son maitre, doux, affectueux, câlin…et supporte difficilement être laissé seul.

Particulièrement intelligent, le Donskoy est un chat qui comprend très vite ce qu'on lui demande, on dit de lui d'avoir un caractère proche de celui du chien, également pour sa fidélité envers son maitre.

Étant exclusif, le Donskoy ne tolèrera pas facilement la compagnie d'autres chats et à choisir, il préfèrera la compagnie des chiens! C'est un chat d'intérieur, sensible aux températures extrêmes. Curieux de tout, le Donskoy est actif, énergique et joueur.

Aspect physique

Le Donskoy ou également appelé Sphynx du Don est un chat de taille moyenne, dont la principale caractéristique est d'être sans poils.

Ce chat nu est doté d'une forte musculature, mais sans aucune lourdeur. La tête est cunéiforme, la queue est longue, les pattes sont longues. les yeux sont taillés en amande et placés de manière oblique. Il a de grandes oreilles, qui sont placées verticales sur la tête. Plus la peau sera munie de plis, plus le Donskoy sera bien vu dans les concours de beauté.

Le Donskoy ressemble au Sphynx, et est tout aussi exotique que le Devon Rex, ressemblant tout autant à un lutin d'un monde imaginaire. Pour les personnes aimant les races de chats « nues », le Donskoy séduira sans aucun doute!

Histoire et origine

Le Donskoy est une race rare, originaire de Russie et qui a pour particularité d'être sans poils.

L'histoire remonte à la fin des années 80 quand dans la ville de Rostov-on-Don un chaton se mis à perdre ses poils en grandissant. Pensant qu'il s'agissait d'une maladie, la propriétaire appela le vétérinaire mais aucun traitement ne pu rendre aux chat ses poils.

La propriétaire, du nom de Elena Kovalena, appela ce chaton Varvara. Varvara donna plus tard naissance à une portée dans laquelle figuraient à la fois des chatons poilus et d'autres complètement nus. Même schéma que pour Varvara, les chatons avec poils les ont perdus en grandissant. Le gène « sans poils » est dominant, et non pas récessif comme c'est le cas pour d'autres races « nues ».

Cette particularité intéressa une éleveuse, Irina Nemikina qui, très enthousiaste, adopta l'un de ces chatons et décida de créer une nouvelle race.