Poids Male

4 à 6 kilos

Résumé du Burmese Anglais

Le Burmese Anglais, également appelé Burmese Européen est originaire de Thaïlande et issu du Burmese Américain.

Le Burmese Anglais a les même traits de caractère que son homologue Américain, la différence réside dans sa morphologie. Le Burmese Anglais est plus fin, plus typé oriental et 10 types de couleurs de robes sont acceptées par le standard.

Photo: Mikael Tigerstrom – CC By SA

Caractère

Le Burmese Anglais a très bon caractère, il est gai, énergique et déborde d'affection. Il a une voix douce, aime communiquer et s'intéresse à tout ce qui se passe autour de lui. Certains Burmese peuvent se montrer dominants avec les autres chats, mais c'est une race très sociable d'une manière générale. D'un tempérament sportif, il a aussi des instincts de chasse développés mais s'adapte par contre très bien à la vie en ville ou en appartement.

Aspect physique

Le Burmese Anglais est un chat de taille moyenne, élégant à la robe sépia (unicolore avec les bouts des pattes plus foncés). La tête est triangulaire (alors qu'elle est ronde chez le Burmese Américain) , les yeux sont vifs, grands et ronds, leur couleur est doré, ou orange ambre, jaune. L'expression des yeux est très importante pour les sujets qui font de l'exposition.

La queue du Burmese Anglais est de longueur moyenne, arrondie à l'extrémité, les oreilles sont larges à la base, de longueur moyenne et arrondies à leur extrémité. 10 variations de couleurs sont acceptées : brun, bleue, chocolat, lilas, rouge, crème, brun tortue, chocolat tortie et lilas tortie.

Histoire et origine

Le Burmese Anglais ou Burmese Européen fait partie de la grande famille des chats asiatiques. C'est une race qui trouve son origine en Thaïlande et qui est issue du Burmese Américain. L'histoire commence dans les années 30 quand une petite chatte fut importée aux États-Unis. La robe était noisette et présentait des teintes plus foncées sur les pattes, la queue et sur la tête.

Le Siamois joua un rôle important pour la couleur de robe dans le développement du Burmese, plus longtemps en Angleterre qu'aux États-Unis. Les Américains continuèrent de développer la race et décidèrent que leur Burmese serait plus en rondeur, plus robuste.

Les différences entre les deux Burmese étaient devenues importantes, tant bien au point de vue des couleurs qu'au point de vue morphologique. Le Burmese Anglais étant aussi plus typé oriental qu'aux États-Unis on préféra différencier les deux races.

Retrouvez nos services