/
/
/
Plan de lutte contre l'abandon des animaux de compagnie

Plan de lutte contre l'abandon des animaux de compagnie

Chaque année, plus de 100 000 animaux sont abandonnés partout en France. Les infra-structures d'accueil sont saturées et à la veille des fêtes de Noël, nombreuses sont celles qui s'inquiètent de voir arriver dans quelques mois, les animaux "coup de coeur" qui auront été offerts à Noël.

C'est dans ces circonstances que le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie, a présenté le dimanche 20 décembre, les grandes lignes du plan du gouvernement pour lutter contre l'abandon des animaux de compagnie.

Un état des lieux affligeant

L'abandon est le fléau de la SPA et la France n'est malheureusement pas une bonne élève en matière de lutte contre celui-ci. Chaque année, près de 750 000 chiens et chats sont officiellement achetés et bon nombre d'entre eux font l'objet d'un achat impulsif. Pour la seule période estivale, plus de 60 000 animaux de compagnie sont abandonnés. Résultats : les refuges sont surpeuplés et de facto, dans l'incapacité d'accueillir les nouveaux arrivants au jour le jour. Malheureusement, les animaux errants qui se retrouvent en fourrière, risquent l'euthanasie.

Des mesures attendues

Ce plan de lutte contre l'abandon s'articulera autour de plusieurs points : interdiction de ventes ambulantes, renforcement des sanctions, charte d'encadrement et certificat de sensibilisation.

Un certificat de sensibilisation

Ce certificat sera obligatoirement délivré à toute personne souhaitant adopter un animal dans n'importe quel type de structure. Celui-ci précisera les obligations du propriétaire en termes de soins, de vaccination, de devoirs envers son animal et de coût financier. Mis en place courant 2021, ce document pourra être signé auprès d'un élevage, d'un refuge, d'une animalerie ou d'un vétérinaire.

Des sanctions lourdes

Le renforcement des sanctions en cas d'abandon est également à l'étude. Une peine de prison allant jusqu'à 3 ans est envisagé en cas de maltraitances avérées sur un animal abandonné.

Interdiction de la vente ambulante

Même si l'interdiction de vente d'animaux dans les animaleries ou sur les plateformes type LeBonCoin ou Facebook ne soit pas à l'ordre du jour, la vente en véhicules ambulants sera néanmoins proscrite.

Une charte d'encadrement

Une charte d'encadrement sera mise en place avec le site LeBonCoin et visera à dissocier les animaux des biens de consommation. Elle obligera à indiquer des informations essentielles sur l'animal telles que son âge, sa méthode d'identification ou encore son numéro d'identification.

Dr Vet

Retrouvez nos services