/
/
Limiter le vieillissement de mon chien

Limiter le vieillissement de mon chien

Senior, mais pas tous au même âge !

On ne remarque pas toujours que le chien qui vit à nos côtés depuis toutes ces années, vieillit lui aussi. Pourtant, le vieillissement survient plus rapidement chez lui que chez nous : un chien de petit format, comme un chihuahua, est considéré comme "senior" vers l'âge de 10-12 ans, pour un chien de race géante comme le Saint-Bernard, l’âge sénior se situera plutôt à partir de 6-7 ans. Le format n’est pas le seul critère à prendre en compte, la race est un facteur essentiel car certaines races de chien sont plus fréquemment touchées par certaines maladies que d’autres et ces maladies se manifestent parfois préférentiellement quand le chien vieillit. Par exemple, il faudra être particulièrement vigilant au vieillissement du Cavalier King Charles, car il a plus de chance de développer une maladie valvulaire dégénérative mitrale (maladie cardiaque) qu’un chien d’une autre race.

Quels sont les signe du vieillissement ?

Une fois les particularités intrinsèques du chien (format, race, antécédents médicaux) prises en compte, il convient d’être particulièrement attentif à certains signes. Un chien qui vieillit est un chien qui va potentiellement maigrir, réduire ses périodes d’activités, sera moins propre, aboiera davantage etc. Selon les signes, des examens pourront être menés et une prise en charge thérapeutique pourra ralentir les effets du vieillissement. On pourra prescrire à de vieux chiens arthrosiques une alimentation plus adaptée voir même des anti-inflammatoires pour lutter contre la douleur et l’usure du cartilage. Un chien insuffisant cardiaque ou rénal pourra bénéficier des traitements dédiés et sera grandement aidé par une alimentation spécifique. Chez un chien qui boit et urine plus, un bilan biochimique et hormonal sera réalisé afin d’évaluer la fonction rénale et l’état de la thyroïde. On recommande éventuellement un bilan sanguin complet et des examens d’imagerie pour un chien qui maigrit (recherche de processus tumoral).

Une prise en charge médiacle adaptée

En amont, il est recommandé de solliciter votre vétérinaire pour un bilan gériatrique au moment de la consultation vaccinale annuelle, car une pathologie peut être décelée à l’examen clinique ou lors d’examens complémentaires avant qu’elle ne provoque de signes visibles chez l’animal. Ainsi, une prise en charge précoce voire préventive peut être judicieuse : elle retardera de façon optimale l’évolution de la maladie. Le bilan gériatrique est à adapter au cas par cas, mais comprend généralement un contrôle sanguin (paramètres rénaux et hépatiques, notamment), une mesure de pression artérielle, une analyse d’urine et parfois même une radiographie du thorax. Ce bilan pourra comprendre une échocardiographie pour les races sujettes aux insuffisances cardiaques comme le Cavalier King Charles. Il sera également orienté par l’examen clinique réalisé sur votre animal le jour de la consultation.

Pacco, 8 ans et déjà senior !

Prenons l’exemple de Pacco, 8 ans, chien de race moyenne, sans prédisposition génétique à des maladies. Pour limiter le vieillissement de Pacco, il est conseillé de lui donner des croquettes “senior” de qualité (3-6€ le kg TTC) et de réaliser des examens sanguins et une analyse d’urine (environ 80-120 € TTC). Enfin, on prêtera une attention particulière à toute baisse de forme ou changement de comportement.

Dr Vet