/
/
Les refuges pour animaux de compagnie

Les refuges pour animaux de compagnie

Qu’est-ce qu’un refuge ?

Un refuge est une structure qui accueille les animaux de compagnie abandonnés, errants déposés par la fourrière ou saisis par la justice à leurs maîtres pour mauvais traitement. L’objectif premier est de fournir à l’animal un foyer provisoire jusqu’à ce qu’il puisse être proposé à l’adoption. Cela peut prendre plus ou moins longtemps en fonction de son état de santé et de sa capacité de réadaptation (s’il présente par exemple des troubles du comportement ou de sociabilisation). Un suivi par les vétérinaires du refuge va permettre de (re)faire un bilan santé de l’animal : remise à jour des vaccins, castration/stérilisation, soins si nécessaire, etc. Le refuge est à distinguer du centre de sauvegarde qui accueille les espèces sauvages dans le but de les réintroduire dans leur environnement naturel une fois soignées.

Histoire des refuges en France

Le premier refuge pour l’accueil des animaux de compagnie a vu le jour en 1903. Aujourd’hui, il en existe plusieurs centaines répartis à travers tout le territoire. On distingue les refuges administrés par des sociétés/associations de protection animale d’importance nationale (la SPA, la Fondation Brigitte Bardot, etc.) et les refuges indépendants, généralement administrés par des associations locales, regroupés au sein de la Confédération Nationale Défense de l’animal. Ces derniers sont au nombre de 270, répartis dans 97 départements. Aujourd’hui, la SPA héberge environ 39 000 animaux par an, contre plus de 180 000 pour tous les refuges indépendants confondus.

Les refuges fonctionnent majoritairement grâce aux dons, et bénéficient parfois d’une contribution financière de l’Etat. La main d’oeuvre est essentiellement bénévole. Ils sont soumis à des normes sanitaires et le gérant doit passer un certificat de capacité délivré par la préfecture pour attester de sa bonne connaissance des animaux.

Les refuges de la Fondation Brigitte Bardot

La fondation Brigitte Bardot ouvre son premier refuge en 1992 dans l’Eure. Aujourd’hui, elle en compte trois sur le territoire français, qui accueillent environ 6 000 animaux, dont 3 900 sont des animaux de ferme. Les nombreux hectares de ces domaines disposent de pâtures, d’écuries, d’infirmeries et de parcs qui permettent aux animaux de toutes espèces d’y vivre en liberté ou semi-liberté, sans cage. Ces havres de paix accueillent les animaux aussi bien dans une optique de rémission et réhabilitation avant adoption, que pour fournir un foyer permanent aux animaux non adoptables et non adoptés.

Adopter en refuge, ou comment offrir une seconde chance à un animal

Si vous souhaitez adopter un animal, n’hésitez pas à vous renseigner sur les refuges à proximité de chez vous. Gardez à l’esprit que chaque refuge fonctionne différemment avec des processus d’adoption propres. Souvent, une participation financière est demandée pour aider à supporter les coûts vétérinaires engagés (frais d’identification, vaccination, stérilisation, etc.). Mais n’oubliez pas que l’adoption d’un animal est un geste conséquent qui doit être mûrement réfléchi !

Dr Vet

Retrouvez nos services