/
/
/
Histoire du chat : Lancer de chats au Moyen Âge

Histoire du chat : Lancer de chats au Moyen Âge

Ville drapière de Belgique, Ypres connaissait au Moyen Âge une activité florissante. Or, pour protéger leur production contre les souris, les manufacturiers installèrent des chats dans les entrepôts.

Mais mimis, greffiers et autres mistigris devinrent aussi prospères que leurs maîtres et plus envahissants que les souris.

Sans doute est-ce là l’origine d’une tradition, le « lancer de chats », qui, dès le XIIe siècle, avait lieu lors des fêtes de l’Ascension.


Les pauvres bêtes étaient jetées du haut de l’église, du beffroi, à la plus grande joie des gens du bourg, qui jouissaient d’un spectacle où se conjuguaient superstitions et nécessité de limiter la population féline.


Le prétendu obscurantisme médiéval pourrait excuser cette sordide tradition, si ce n’est qu’elle a été

longtemps observée : le dernier chat sacrifié le fut en 1817. Lancé du haut de la halle, on prétend que le malheureux en réchappa ! À partir des années 1930, le « cortège des chats » a remplacé l’ancienne coutume.

Dorénavant, ce sont des peluches qui sont jetées du haut du beffroi de l’hôtel de ville.




Extrait de "Chats Agenda 2014" 
Découvrez-en plus dès ce 19 septembre dans Chats Agenda 2014


Carline (Le Bon Chat)

Retrouvez nos services