/
/
/
Fragmentation du processus coronoïde chez le chien

Fragmentation du processus coronoïde chez le chien

Physiopathologie


Le coude est une articulation ou trois os s’articulent : le radius, l’ulna qui forment l’avant bras et l’humérus qui forme le bras. Lorsque le radius et l’ulna ne forment pas une articulation très homogène, l’ulna peut souffrir d’une pression excessive de l’humérus. Cela peut entraîner des microfractures de l’os et du cartilage dans l’articulation, c’est ce qu’on appelle fragmentation du processus coronoïde (la partie de l’ulna qui est affectée). La cause précise de ce phénomène est inconnue.

Diagnostic d’une fragmentation du processus coronoïde


Les boiteries sont parfois difficiles à voir car la maladie affecte souvent les deux côtés, rendant la boiterie symétrique…
L'évaluation clinique approfondie est importante mais pour qu’elle donne les renseignements espérés, l’expérience du vétérinaire est importante. Il faut donc consulter un vétérinaire chirurgien orthopédiste.
L’identification de la fragmentation du processus de coronoïde médial est difficile à l’examen radiographique. Généralement, le diagnostic repose sur l'identification de marqueurs d’arthrose.
L'observation directe par arthroscopie est parfois l’étape suivante, permettant le traitement en même temps. Dans les autres cas, un scanner ou une IRM sont recommandés.

Traitement


Un traitement par arthroscopie est le traitement de choix. Le fragment affecté est retiré. L’arthroscopie permet une approche délicate donc un retablissement rapide.
La gestion médicale reste une approche importante en plus du traitement chirurgical. Voir l’article Arthrose chez le chien, quelques conseils.

Comment la boiterie va-t-elle progresser ?


Globalement, 70 à 90 % des chiens s’améliorent partiellement ou totalement. Le taux de complication est faible (20%) avec surtout des complications mineures.

site de l'auteur : www.fregis.com

Dr Guillaume Ragetly, vétérinaire.

Docteur Guillaume Ragetly

Retrouvez nos services