/
/
/
Embolie pulmonaire du chat

Embolie pulmonaire du chat

L'embolie pulmonaire chez un chat : c'est quoi ?

L'embolie pulmonaire est provoquée par la formation d'un caillot qui vient obstruer l'artère pulmonaire.

Mécanisme de l'embolie pulmonaire

En premier lieu, le facteur déclencheur est la formation d’un caillot, cela se produit lorsque la circulation du sang est ralentie, stagnante dans le circuit veineux. Ce caillot va bloquer la vascularisation d’une partie des poumons. Ce phénomène est ratissime chez le chat et nécessite un scanner pour être confirmé.

La cause peut donc être veineuse…

… parce que la veine est atteinte d’une pathologie, comme lors d’une phlébite où le phénomène inflammatoire conjointement à des problèmes de coagulation, ou à une tumeur qui vont favoriser l’apparition de caillots.

L'obstruction a pour conséquence de stopper l'arrivée de sang dans les poumons, qui ne peuvent alors plus assurer leur fonction respiratoire de manière normale. Le phénomène est déclenché brutalement et son ampleur peut être très variable, cela peut aller d'une simple difficulté respiratoire à une insuffisance respiratoire additionnée des troubles cardiaques. On peut également constater des douleurs thoraciques et parfois le chat va tousser du sang.

L'origine veineuse peut être également constatée en l'absence de pathologies…

…lorsqu'un membre est immobilisé (pose d'un plâtre suite à une blessure) ou lorsque le diamètre de la veine est diminué par exemple lorsque la chatte est pleine ou par une masse tumorale.

Le plus fréquemment, il n'y a pas de cause veineuse, les cas les plus courants sont associés à des problèmes d'ordre cardiaques ou dans si le chat produit trop de globules rouges (polyglobulie) Le caillot ainsi créé va traverser le circuit artériel et le circuit veineux pour finir dans l'artère pulmonaire où il viendra se loger, déclenchant l'embolie. L'obstruction a pour conséquence de stopper l'arriver de sang dans les poumons, qui ne peuvent alors plus assurer leur fonction respiratoire de manière normale. Le phénomène est déclenché brutalement et son ampleur peut être très variable, cela peut aller d'une simple difficulté respiratoire à une insuffisance respiratoire additionnée des troubles cardiaques. On peut également constater des douleurs thoraciques et parfois le chat va tousser du sang.

Comment reconnaître l'embolie chez le chat ?

Reconnaître la situation d'urgence

Le chat va cracher, tousser du sang, Il va montrer des signes de douleur au niveau du thorax et peut perdre connaissance.

Plus l'artère sera bouchée, plus critique sera la situation mais ce sera toujours une situation d'urgence.

Si vous avez un doute, n'hésitez pas à demander conseils par mail aux vétérinaires de VetoCheck ou à analyser les symptômes de votre chat grâce à VetoCheck.

Déceler les symptômes moins visibles

Le chat va être gêné pour respirer, va être agité, angoissé sans raison particulière et le rythme cardiaque va être accéléré.

Attention, ces signes peuvent également être associés à une autre maladie que l'embolie pulmonaire.

Que va faire le vétérinaire ?

Il va d'abord procéder à des examens d'imagerie tels que le scanner, la radio et la scintigraphie. Ensuite le chat va être oxygéné artificiellement et le vétérinaire va lui administrer un anticoagulant pour limiter la propagation de caillots.

Le suivi du chat

Une fois tiré d'affaire le chat devra cependant continuer un traitement anticoagulant ainsi qu'un traitement approprié à la cause ayant déclenché l'embolie.

Dr Vet

Retrouvez nos services

Analyser les symptômes de votre animal
Interroger un vétérinaire
Consultation pré-adoption
Choisir son animal