/
/
/
Chenilles processionnaires : un danger pour le chien !

Chenilles processionnaires : un danger pour le chien !

Qu'est-ce-qu'une chenille processionnaire ?

La chenille processionnaire du pin est la forme larvaire d'un insecte que l’on trouve principalement dans le sud. Les conifères sont leurs arbres de prédilection. Les chenilles processionnaires sont le plus redoutable, lorsqu’elles descendent de leur nid en mars-avril (parfois plus tôt lorsque la météo est clémente). Elles marchent alors les unes derrières les autres et sont reliées entre elles par un fil de soie.

Que risque mon chien ?

Les chiens (surtout les chiots) curieux sont en danger lorsqu’ils s’en approchent pour les renifler et, pire, pour les avaler. Les conséquences peuvent alors être désastreuses. Le principal danger est dû aux poils urticants dont ces chenilles sont recouvertes, chaque poil étant relié à une glande à venin. Le symptôme le plus probant est une atteinte de la cavité buccale. La langue se met à enfler (cela peut prendre plusieurs heures), et peut nécroser ou ulcérer - l’animal se met alors à saliver. Des troubles oculaires peuvent aussi être observés. Malheureusement il n'existe aucun moyen préventif… Ni vaccin, ni répulsif.

Une urgence vétérinaire

Lorsque votre chien touche ou ingère une chenille processionnaire, votre animale est en urgence vétérinaire. Une mise sous perfusion peut être nécessaire et parfois aussi le recours à la chirurgie. Votre vétérinaire aura alors recours à un traitement à base d’anti-inflammatoires, d'antibiotiques et de pansements gastriques. En premier lieu, il est conseiller de rincer la plaie avec beaucoup d’eau, puis de vous rendre sans tarder chez votre vétérinaire. Si la prise en charge ne se fait pas rapidement, la nécrose peut provoquer la perte de toute ou partie de la langue. C’est en cela que tout diagnostic reste réservé.

Dr Vet

Retrouvez nos services