/
/
/
Arthrose chez le chat

Arthrose chez le chat

Arthrose chez le chat, qu'est ce que c'est ?

L’arthrose est bien plus fréquente chez les chats que ce que l’on pense. 90% des chats de plus de 12 ans ont de l’arthrose.

L’arthrose est une détérioration du cartilage au sein des articulations. Le cartilage est dégénéré, cela entraîne une inflammation, qui fait souffrir le cartilage d'autant plus chez le chat, cette arthrose augmente avec l'âge, même si certaines races sont prédisposées (Main Coon, Persans) et peuvent avoir de l'arthrose plus rapidement.

Comment se dégrade le cartilage de mon chat ?

Le cartilage est composé d'une matrice complexe. Cette matrice évolue avec l'âge et les chondrocytes se régénèrent pas bien (voir pas) ce qui fait que la matrice se détériore progressivement. Elle s'amincit, elle résiste moins aux pressions. Cette détérioration va plus vite lorsque certaines anomalies sont présentes comme par exemple des anomalies anatomiques, des séquelles de traumatisme articulaire, ou des infections articulaires (suite à une morsure par exemple). Le phénomène s'amplifie, car les surfaces deviennent irrégulières ce qui modifie la répartition des pressions, et donc fait d'autant plus souffrir les zones en contact. L’os sous la surface articulaire se met à souffrir et devient plus dense. Parallèlement, autour de l’articulation, les tissus mous vont s'ossifier. Ce sont des ostéophytes. Ils limitent l'amplitude de mouvement de l'articulation.

Les signes cliniques de l'arthrose chez le chat

Le plus souvent les signes sont difficiles à percevoir. Votre chat sera plus raide, moins agile. Il hésitera à sauter sur une table, ou aura du mal à descendre. Les raideurs au lever sont parfois visibles. Des périodes plus douloureuses peuvent être perçues, ce sont des poussées inflammatoires.

Comment diagnostiquer l'arthrose ?

Un bon examen clinique permettra de voir quels articulations sont sensibles. Le plus souvent il faudra évaluer et confirmer le problème avec des radiographies. Ne vous inquiétez pas, votre chat ne lira pas la radiographie. Donc elles seront utiles pour nous, mais voir que l'arthrose est sévère ne changera pas les signes cliniques soudainement. On voit alors l’amincissement du cartilage, les ostéophytes et les zones de résorption osseuse. Parfois une ponction articulaire est utile.

Les traitements de l'arthrose chez le chat

1. Maintenez votre chat ou votre chatte à un poids idéal.

Ce sera même encore mieux si vous pouvez maintenir son poids du côté maigre de l'échelle… Demandez conseil à votre vétérinaire à propos du poids idéal de votre chat

2. Un chat qui a de l'arthrose ne doit pas faire certaines activités qui pourraient nuire à l'état de santé d'un cartilage déjà en souffrance.

Pourtant, il faut maintenir une bonne masse musculaire car cela stabilise les articulations. Il faut donc maintenir une activité modérée et régulière. Mais il faut éviter les activités à fort impact au niveau des articulations : les sauts, les courses, etc. Essayer donc de permettre à votre chat de se balader au maximum dans la maison, mais attention à éviter de le stimuler à sauter, etc. Essayez de stimuler votre chat pour qu'il ne reste pas sans activité toute la journée.

3. Des compléments alimentaires peuvent aider à mieux protéger le cartilage.

Ces suppléments peuvent être donné par des comprimés, ou par des aliments spécifiques pour chats arthrosiques. Ce sont par exemple la chondroïtine sulfate, la glucosamine, les acides gras oméga-3, notamment.

4. Si votre chat semble être douloureux, consultez votre vétérinaire.

Des anti-inflammatoires peuvent améliorer les signes cliniques ce qui permettra de casser le cycle de l’arthrose, mais un bilan rénal sera préférable avant de débuter le traitement.

  • Parfois, une chirurgie peut servir pour améliorer le confort d'une articulation.

L’évolution

Elle n’a rien de systématique, d’inéluctable. Les moyens préventifs peuvent aussi freiner l’évolution dans certains cas.

La prévention

  • Le plus important est le poids. L’exercice physique est essentiel : il permet de participer à la diminution du poids ; il renforce les muscles qui diminuent la sollicitation des ligaments, et donc de l’articulation ; il entretient la souplesse des articulations.

Si vous avez un doute, n'hésitez pas à contacter les vétérinaires de VetoCheck via VetoCall ou à analyser les symptômes de votre chat grâce à VetoCheck.

Dr Vet

Retrouvez nos services

Analyser les symptômes de votre animal
Pack Premium
Certificat d’adoption responsable
Choisir son animal